Le blog de Patrice Finel2
Ils ont essayé de nous enterrer. Ils ne savaient pas que nous étions des graines (proverbe mexicain)

Je signe pour la 6éme République


http://www.m6r.fr/2014/09/je-signe-pour-6e-republique/

Je signe pour la 6éme République


Leçon de Grec : c’est au peuple de décider

Leçon de Grec : c’est au peuple de décider
En décidant de convoquer un référendum, le gouvernement d’Alexis Tsipras vient de donner une leçon de démocratie à toute l’Europe. Malgré des propositions concrètes du côté d’Athènes, l’ultimatum posé par l’Union Européenne a en effet pour unique but d’humilier et déshonorer le gouvernement de Syriza et de dissuader tout peuple de résister.

Le premier ministre Alexis Tsipras tient ainsi ses engagements de respect de la souveraineté populaire. Il montre qu’il n’y a pas de fatalité à se soumettre sans résistance aux diktats des politiques austéritaires imposées par la troïka contrairement au précédent gouvernement de droite.

Il tranche avec la soumission dont a fait preuve le gouvernement français et François Hollande. Où était, cette semaine, le soutien à Tsipras que nous avait promis François Hollande ?

Le Parti de Gauche salue cette décision courageuse et appelle au soutien et à la solidarité avec le peuple grec, le gouvernement grec et son premier ministre Alexis Tsipras.



Les nouveautés du site

Valls, le danger pour la démocratie

Valls, le danger pour la démocratie



Continuons à soutenir la Grèce

Continuons à soutenir la Grèce


Vive l'avenir!

Vive l'avenir!



Chanson de 1985 malheureusement actuelle!

Jean Ferrat: La porte est à droite.
A ecouter: http://youtu.be/qPBfqvUWY2g


Chanson de 1985 malheureusement actuelle!


Orthographe

Il se peut que dans ce blog, il y ait des fautes d'orthographes!!!! je m'en excuse mais........

Orthographe


Inscription à la newsletter

Bétonnage suite: Supercherie en 5 actes


Chronique de la « gestion » municipale actuelle.
Projet de construction de 178 logements dans le parc de la maison de retraite du cinéma
Ce dont nous ne voulons plus !



Bétonnage suite: Supercherie en 5 actes
Acte I
Mi novembre 2013 quelques riverains s’aperçoivent qu’un permis de construire, délivré début octobre par le maire de Vigneux, M. Poinsot, vient d’être affiché rue Grimbaum pour la construction de 178 logements, rue du potager et de la source, dans le parc classé de la maison de retraite du cinéma. Le bénéficiaire est le promoteur préféré du maire de Vigneux : France Pierre !
En catimini, le conseiller général socialiste, M. Hoeltgen, lors d’une visite du Président du Conseil Général, approuve ce projet ! Depuis il joue les absents sur ce dossier.
Des habitants saisissent alors Vigneux Notre ville, association citoyenne, et Patrice FINEL, Président du groupe de la Gauche Unie, afin d'étudier d'éventuels recours pour arrêter ce projet.
Acte II
Début décembre, nous distribuons un tract à tous les habitants du quartier pour les informer, ils tombent de l’armoire, personne ne leur en avait parlé, encore moins consulté.
La mobilisation commence.
Acte III
Début janvier, 6 riverains écrivent au Maire afin de faire un recours gracieux, permettant ainsi de décaler l’obtention définitive du permis de construire à la mi mars. Bravo à eux !
Les habitants du quartier organisent une pétition, elle recueille plus de 300 signatures.
Le député écrit aux riverains, il se déclare : « surpris de cette funeste nouvelle », conteste la modification du PLU : « les modifications du PLU… ne me semble pas recevables pour un projet immobilier de 200 logements », et il est étonné « qu’un projet d’une telle ampleur…..n’ait pas été précédé d’une concertation avec les habitants », il parle même de : « cette nouvelle opération d’urbanisme dans une ville qui, hélas, fait le bonheur des promoteurs depuis un certain nombre d’années. »
Acte IV
Le 21 janvier, le Maire invite les 6 riverains pétitionnaires avec le directeur de la Maison de retraite et le promoteur, mais 80 habitants s’invitent à la réunion et exigent des explications et l’abandon du projet. Le Maire essaye de se défausser de sa responsabilité en disant qu’il s’agit d’une affaire privée entre la maison de retraite et le promoteur, les vigneusiens lui rappellent que c’est lui qui a signé le permis de construire ! Personne n'est dupe !
La maire s’engage à faire une réunion publique le 25 février au gymnase M. Baquet, pour présenter une maquette réalisée par le promoteur. Le soir même, il annule la réunion et demande au directeur de la maison de retraite et au promoteur de recevoir « quelques » riverains !
Acte V
Le 24 janvier, le maire fait distribuer un tract mettant en cause « les fanfarons du Front de Gauche, s’amusant à faire campagne en roulotte » (il parle de nous….) et explique qu’il a le soutien du député (qui lui explique l’inverse) et il termine en parlant « des diktats d’une opposition haineuse, sans envergure et sans idée » ! Cela va faire plaisir aux habitants du quartier !
EPILOGUE
Grâce à la vigilance des habitants, leur courage et la mobilisation collective, un projet calamiteux pour le quartier peut être évité. Des solutions peuvent être imaginées pour que la maison de retraite se rénove sans que les riverains le payent au prix fort.
Les 23 et 30 mars 2014, exigeons une équipe municipale qui garantisse la transparence et la participation des habitants aux décisions qui les concernent.

Magda BIGAUD Patrice FINEL
Présidente de Vigneux notre Ville Président de la Gauche Unie

Samedi 1 Février 2014
Patrice FINEL
Lu 490 fois