Le blog de Patrice Finel2
Ils ont essayé de nous enterrer. Ils ne savaient pas que nous étions des graines (proverbe mexicain)

Je signe pour la 6éme République


http://www.m6r.fr/2014/09/je-signe-pour-6e-republique/

Je signe pour la 6éme République


Leçon de Grec : c’est au peuple de décider

Leçon de Grec : c’est au peuple de décider
En décidant de convoquer un référendum, le gouvernement d’Alexis Tsipras vient de donner une leçon de démocratie à toute l’Europe. Malgré des propositions concrètes du côté d’Athènes, l’ultimatum posé par l’Union Européenne a en effet pour unique but d’humilier et déshonorer le gouvernement de Syriza et de dissuader tout peuple de résister.

Le premier ministre Alexis Tsipras tient ainsi ses engagements de respect de la souveraineté populaire. Il montre qu’il n’y a pas de fatalité à se soumettre sans résistance aux diktats des politiques austéritaires imposées par la troïka contrairement au précédent gouvernement de droite.

Il tranche avec la soumission dont a fait preuve le gouvernement français et François Hollande. Où était, cette semaine, le soutien à Tsipras que nous avait promis François Hollande ?

Le Parti de Gauche salue cette décision courageuse et appelle au soutien et à la solidarité avec le peuple grec, le gouvernement grec et son premier ministre Alexis Tsipras.



Les nouveautés du site

Valls, le danger pour la démocratie

Valls, le danger pour la démocratie



Continuons à soutenir la Grèce

Continuons à soutenir la Grèce


Vive l'avenir!

Vive l'avenir!



Chanson de 1985 malheureusement actuelle!

Jean Ferrat: La porte est à droite.
A ecouter: http://youtu.be/qPBfqvUWY2g


Chanson de 1985 malheureusement actuelle!


Orthographe

Il se peut que dans ce blog, il y ait des fautes d'orthographes!!!! je m'en excuse mais........

Orthographe


Inscription à la newsletter

Bretigny : les pouvoirs publics doivent assumer leurs actes !


Oui, il faut mettre les Présidents de la SNCF et de RFF en prison, oui, quand les cheminots sont en gréve, il ne faut seulement être exaspéré, il faut penser à Brétigny et aux autres endroits dans le même état de délabrement comme a à Noisy, comme le disent les experts eux même. La vérité est là:



L’enquête sur le dramatique accident de Brétigny-sur-orge qui a fait 7 morts et de nombreux blessés révèle des manquements graves dans l’entretien des infrastructures. Le constat est sans appel : le démantèlement de notre système ferroviaire associé à la dérèglementation a conduit à la dégradation globale de l’état de sécurité du réseau ferroviaire… au point que l’expert considère que "vu l’état des voies (..) l’accident était inévitable" !

Il montre à quel point la libéralisation encouragée par les gouvernements successifs, voulue par l’Union européenne, ont détruit le service public, contribuant à la fragilisation du niveau de sécurité du réseau en dégradant les conditions de travail des cheminots. Pour le Parti de Gauche la sécurité des voyageurs n’est pas une affaire de rentabilité.

Les directions de la SNCF et de RFF ainsi que les Pouvoirs publics doivent assumer leurs responsabilités : la séparation définitive de RFF et de SNCF organisée au nom de la productivité, de la compétitivité, votée par tous les groupes parlementaires à l’exception des élus du FDG… l’alignement de la réglementation du travail sur le moins disant social, le maintien de la dette dans les comptes de RFF, autant de mesures contenues dans la dernière réforme ferroviaire, ont pour irrémédiables conséquences la remise ne cause du droit de voyager en sécurité.

A l’opposé du discours sur l’importance écologique du ferroviaire, la direction de la SNCF et les pouvoirs publics préparent avec la récente loi votée au parlement l’arrivée d’actionnaires qui eux, ont besoin de conditions sociales dégradées, d’un service public des transports vendu à la découpe pour récolter des dividendes et de quelques boucs émissaires en cas de catastrophe… Il est temps d’arrêter cette course folle parce que les services publics ne sont pas l’affaire de financiers mais d’un Etat garant de l’égalité et de salariés convaincus d’œuvrer pour l’intérêt général.

-

Mardi 8 Juillet 2014
Patrice FINEL
Lu 788 fois