Le blog de Patrice Finel2
Ils ont essayé de nous enterrer. Ils ne savaient pas que nous étions des graines (proverbe mexicain)

Je signe pour la 6éme République


http://www.m6r.fr/2014/09/je-signe-pour-6e-republique/

Je signe pour la 6éme République


Leçon de Grec : c’est au peuple de décider

Leçon de Grec : c’est au peuple de décider
En décidant de convoquer un référendum, le gouvernement d’Alexis Tsipras vient de donner une leçon de démocratie à toute l’Europe. Malgré des propositions concrètes du côté d’Athènes, l’ultimatum posé par l’Union Européenne a en effet pour unique but d’humilier et déshonorer le gouvernement de Syriza et de dissuader tout peuple de résister.

Le premier ministre Alexis Tsipras tient ainsi ses engagements de respect de la souveraineté populaire. Il montre qu’il n’y a pas de fatalité à se soumettre sans résistance aux diktats des politiques austéritaires imposées par la troïka contrairement au précédent gouvernement de droite.

Il tranche avec la soumission dont a fait preuve le gouvernement français et François Hollande. Où était, cette semaine, le soutien à Tsipras que nous avait promis François Hollande ?

Le Parti de Gauche salue cette décision courageuse et appelle au soutien et à la solidarité avec le peuple grec, le gouvernement grec et son premier ministre Alexis Tsipras.



Les nouveautés du site

Valls, le danger pour la démocratie

Valls, le danger pour la démocratie



Continuons à soutenir la Grèce

Continuons à soutenir la Grèce


Vive l'avenir!

Vive l'avenir!



Chanson de 1985 malheureusement actuelle!

Jean Ferrat: La porte est à droite.
A ecouter: http://youtu.be/qPBfqvUWY2g


Chanson de 1985 malheureusement actuelle!


Orthographe

Il se peut que dans ce blog, il y ait des fautes d'orthographes!!!! je m'en excuse mais........

Orthographe


Inscription à la newsletter

Conseil Général : Comment les élus socialistes méprisent les élus du personnel !


L’application par la majorité socialiste du conseil général de l’Essonne de la politique austéritaire du gouvernement solférinien se fait en catimini au dépend du personnel, mais même la courtoisie minimum d’existe pas ! Voila la lettre ouverte des élus du personnel envoyé au Président concernant l’attitude de M. Da Silva, vice président chargé du personnel et député suppléant de M. Vals. Il pense pouvoir traiter le personnel comme son patron traite les roms ! Qu’en pense le conseiller général socialiste de Vigneux ?



Conseil Général : Comment les élus socialistes méprisent les élus du personnel !
Monsieur le Président,
Les représentants du personnel dans les instances paritaires (CPT, CAP, CHSCT) ont décidé de vous interpeller publiquement au sujet des conditions dans lesquelles se tiennent ses instances depuis que M. Da Silva en est le président de séance.
S’il est souvent difficile dans ces instances de prendre la parole-ou de la garder-, de s’exprimer, d’être écouté, d’obtenir des réponses claires, les dernières séances de la CAP et du CHSCT ont atteint un niveau de violence verbale que nous ne pouvons ni ne devons tolérer.
Les propose vexatoires et les menaces vis à vis des représentants du personnel n’ont pas leur place dans ces instances. Nous nous étonnons que ce soit un élu des citoyens qui les tienne à des représentants du personnel élus, démocratiquement dans votre collectivité. La légitimité est la même. Le respect doit être réciproque. L’affichage public de valeurs doit se traduire en pratique.
Nous regrettons de devoir vous demander de la rappeler à M. Da Silva.
Nous, représentants du personnel des services du conseil général de l’Essonne, n’acceptons plus d’être traités comme nous le sommes depuis trop longtemps, par M. Da Silva, votre suppléant aux instances paritaires.
Nous, représentants du personnel des services du conseil général de l’Essonne, ne tolérerons plus le moindre dérapage verbal ou gestuel de sa part ou de tout autre, pas plus que le refus de nous donner la parole quand nous le demandons, ou le refus de recevoir les experts que nous présentons….
Nous, représentants du personnel des services du conseil général de l’Essonne, prenons l’engagement collectif de quitter toute séance paritaire au cours de laquelle de tels faits se reproduiraient et d’alerter l’ensemble des agents de la collectivité sur les raisons qui nous auront poussées à le faire.
Nous, représentants du personnel des services du conseil général de l’Essonne, demandons à ce que vous receviez une délégation que nous aurons constituée afin de vous donner des éléments complémentaires.
Nous vous remercions de votre attention
Les représentants du personnel élus au CTP, CAP, CHSCT, soutenus par CGT/CFDT/FO/FAFPT

Mercredi 19 Juin 2013
Patrice FINEL
Lu 379 fois