Le blog de Patrice Finel2
Ils ont essayé de nous enterrer. Ils ne savaient pas que nous étions des graines (proverbe mexicain)

Je signe pour la 6éme République


http://www.m6r.fr/2014/09/je-signe-pour-6e-republique/

Je signe pour la 6éme République


Leçon de Grec : c’est au peuple de décider

Leçon de Grec : c’est au peuple de décider
En décidant de convoquer un référendum, le gouvernement d’Alexis Tsipras vient de donner une leçon de démocratie à toute l’Europe. Malgré des propositions concrètes du côté d’Athènes, l’ultimatum posé par l’Union Européenne a en effet pour unique but d’humilier et déshonorer le gouvernement de Syriza et de dissuader tout peuple de résister.

Le premier ministre Alexis Tsipras tient ainsi ses engagements de respect de la souveraineté populaire. Il montre qu’il n’y a pas de fatalité à se soumettre sans résistance aux diktats des politiques austéritaires imposées par la troïka contrairement au précédent gouvernement de droite.

Il tranche avec la soumission dont a fait preuve le gouvernement français et François Hollande. Où était, cette semaine, le soutien à Tsipras que nous avait promis François Hollande ?

Le Parti de Gauche salue cette décision courageuse et appelle au soutien et à la solidarité avec le peuple grec, le gouvernement grec et son premier ministre Alexis Tsipras.



Les nouveautés du site

Valls, le danger pour la démocratie

Valls, le danger pour la démocratie



Continuons à soutenir la Grèce

Continuons à soutenir la Grèce


Vive l'avenir!

Vive l'avenir!



Chanson de 1985 malheureusement actuelle!

Jean Ferrat: La porte est à droite.
A ecouter: http://youtu.be/qPBfqvUWY2g


Chanson de 1985 malheureusement actuelle!


Orthographe

Il se peut que dans ce blog, il y ait des fautes d'orthographes!!!! je m'en excuse mais........

Orthographe


Inscription à la newsletter

Construire le front du peuple dont la France a besoin.




Construire le front du peuple dont la France a besoin.
Petit à petit la réalité de ce qu’est le « nouveau PS », c’est à dire le parti solférinien, se précise sous les yeux de tous… Libéral en économie, sécuritaire-ethniciste en société, aligné sur Berlin et Washington sur la scène européenne et mondiale, autoritaire et brutal dans sa pratique politique. Cette semaine est un festival. Le discours à l’ONU de François Hollande, la présentation du budget, le licenciement de Pascal Durand de la tête d’Europe-Écologie-les-verts, l’inacceptable stigmatisation anti-républicaine des Roms par Valls forment un tout cohérent. La dissidence de Noël Mamère et son vote contre le budget cristallisent le rejet et le dégout que tout cela soulève jusque dans les rangs de la coalition gouvernementale. Il annonce, selon moi, le commencement de l’agonie de l’attelage politique qui soutient le gouvernement.
Dans la motion qu’elle signe avec ses amis, pour le congrès des verts, Eva Joly se prononce aujourd’hui pour un rapport de force avec le gouvernement et appelle à une "nouvelle majorité" initiée par EELV, les "socialistes hétérodoxes" et le Front de Gauche. Elle ne se contente pas d’énoncer un principe, mais donne des perspectives concrètes et immédiates avec lesquelles nous sommes nombreux à être en large accord.
La prise de position des deux derniers candidats des Verts à l’élection présidentielle, Noël Mamère et Eva Joly, montre qu’une majorité alternative peut émerger dans notre pays en rupture avec les politiques austéritaires et productivistes. En témoigne aussi le nombre grandissant de listes autonomes FDG/EELV pour les municipales ou encore l’appel des 5000 socialistes contre la réforme des retraites.
Il est temps de proposer à notre pays une alternative majoritaire. Dans les communes où les Verts font le choix de l’autonomie contre les politiques d’austérité, nous oeuvrerons pour des listes de rassemblement dès le premier tour des municipales de toutes les forces refusant la politique d’austérité du gouvernement. C’est la condition pour impliquer les citoyen-ne-s et construire le front du peuple dont la France a besoin.

Dimanche 29 Septembre 2013
Patrice FINEL
Lu 166 fois