Le blog de Patrice Finel2
Ils ont essayé de nous enterrer. Ils ne savaient pas que nous étions des graines (proverbe mexicain)

Je signe pour la 6éme République


http://www.m6r.fr/2014/09/je-signe-pour-6e-republique/

Je signe pour la 6éme République


Leçon de Grec : c’est au peuple de décider

Leçon de Grec : c’est au peuple de décider
En décidant de convoquer un référendum, le gouvernement d’Alexis Tsipras vient de donner une leçon de démocratie à toute l’Europe. Malgré des propositions concrètes du côté d’Athènes, l’ultimatum posé par l’Union Européenne a en effet pour unique but d’humilier et déshonorer le gouvernement de Syriza et de dissuader tout peuple de résister.

Le premier ministre Alexis Tsipras tient ainsi ses engagements de respect de la souveraineté populaire. Il montre qu’il n’y a pas de fatalité à se soumettre sans résistance aux diktats des politiques austéritaires imposées par la troïka contrairement au précédent gouvernement de droite.

Il tranche avec la soumission dont a fait preuve le gouvernement français et François Hollande. Où était, cette semaine, le soutien à Tsipras que nous avait promis François Hollande ?

Le Parti de Gauche salue cette décision courageuse et appelle au soutien et à la solidarité avec le peuple grec, le gouvernement grec et son premier ministre Alexis Tsipras.



Les nouveautés du site

Valls, le danger pour la démocratie

Valls, le danger pour la démocratie



Continuons à soutenir la Grèce

Continuons à soutenir la Grèce


Vive l'avenir!

Vive l'avenir!



Chanson de 1985 malheureusement actuelle!

Jean Ferrat: La porte est à droite.
A ecouter: http://youtu.be/qPBfqvUWY2g


Chanson de 1985 malheureusement actuelle!


Orthographe

Il se peut que dans ce blog, il y ait des fautes d'orthographes!!!! je m'en excuse mais........

Orthographe


Inscription à la newsletter

L'Europe se fout de notre santé!


L'Union européenne autorise la commercialisation de 19 OGM. Parmi ceux autorisés, figurent onze produits de Monsanto.



L'Europe se fout de notre santé!
L'Union européenne a autorisé, vendredi 24 avril, l'importation et la commercialisation de 19 OGM, deux jours après avoir proposé aux Etats membres une réforme leur permettant d'interdire leur utilisation sur leur territoire. "Les autorisations délivrées ne permettent pas la culture des OGM concernés", souligne la Commission dans un communiqué. L'autorisation est immédiate et vaut pour dix ans.

Dans le détail, les décisions concernent dix nouvelles autorisations d'utiliser des OGM dans l'alimentation humaine ou animale, sept renouvellements d'autorisations et deux autorisations d'importer des fleurs génétiquement modifiées déjà coupées. Onze produits de la multinationale américaine Monsanto figurent parmi les organismes autorisés, a précisé la Commission européenne. Les neuf autres sont des produits de la firme américaine Dupont et des groupes allemands Bayer et BASF.

Les Etats pourront interdire ces OGM sur leur territoire
Ces autorisations s'ajoutent à "la liste des 58 OGM actuellement autorisés dans l'Union à des fins d'alimentation humaine ou animale". Bruxelles assure que "l'innocuité de tous les OGM approuvés aujourd'hui a été établie avant leur mise sur le marché dans l'Union".

Si les gouvernements européens approuvent une réforme présentée mercredi, ils pourront interdire l'utilisation des OGM sur leur territoire. Dans le cas contraire, les règles applicables seront celles qui ont conduit la Commission européenne à autoriser la commercialisation d'OGM dans l'ensemble de l'UE, solution réclamée par les grands groupes.

Dénonçons "l'hypocrisie" de la Commission
"Jean-Claude Juncker se couche devant le lobby des entreprises transgéniques. Il se moque des consommateurs européens qui depuis le début sont opposés aux plantes transgéniques", a accusé José Bové.

"Dans une zone de libre circulation des marchandises, la possibilité laissée aux Etats d'interdire ensuite ces OGM sur leur territoire est un leurre", a de son côté réagi Europe Ecologie Les Verts dans un communiqué, dénonçant "l'hypocrisie" de la Commission Juncker.

Dimanche 26 Avril 2015
Patrice FINEL
Lu 2637 fois