Le blog de Patrice Finel2
Ils ont essayé de nous enterrer. Ils ne savaient pas que nous étions des graines (proverbe mexicain)

Je signe pour la 6éme République


http://www.m6r.fr/2014/09/je-signe-pour-6e-republique/

Je signe pour la 6éme République


Leçon de Grec : c’est au peuple de décider

Leçon de Grec : c’est au peuple de décider
En décidant de convoquer un référendum, le gouvernement d’Alexis Tsipras vient de donner une leçon de démocratie à toute l’Europe. Malgré des propositions concrètes du côté d’Athènes, l’ultimatum posé par l’Union Européenne a en effet pour unique but d’humilier et déshonorer le gouvernement de Syriza et de dissuader tout peuple de résister.

Le premier ministre Alexis Tsipras tient ainsi ses engagements de respect de la souveraineté populaire. Il montre qu’il n’y a pas de fatalité à se soumettre sans résistance aux diktats des politiques austéritaires imposées par la troïka contrairement au précédent gouvernement de droite.

Il tranche avec la soumission dont a fait preuve le gouvernement français et François Hollande. Où était, cette semaine, le soutien à Tsipras que nous avait promis François Hollande ?

Le Parti de Gauche salue cette décision courageuse et appelle au soutien et à la solidarité avec le peuple grec, le gouvernement grec et son premier ministre Alexis Tsipras.



Les nouveautés du site

Valls, le danger pour la démocratie

Valls, le danger pour la démocratie



Continuons à soutenir la Grèce

Continuons à soutenir la Grèce


Vive l'avenir!

Vive l'avenir!



Chanson de 1985 malheureusement actuelle!

Jean Ferrat: La porte est à droite.
A ecouter: http://youtu.be/qPBfqvUWY2g


Chanson de 1985 malheureusement actuelle!


Orthographe

Il se peut que dans ce blog, il y ait des fautes d'orthographes!!!! je m'en excuse mais........

Orthographe


Inscription à la newsletter

La répression anti syndical sous Hollande et Valls!


Dans les entreprises publiques, SNCF et La Poste, la répression est la même que dans les entreprises privées. la Gauche c'est ou déjà?



La répression anti syndical sous Hollande et Valls!
A la SNCF, Vingt cheminots menacés.

Ils sont une vingtaine à Toulouse et environ 120 à Clermont-Ferrand à attendre de connaître la teneur des sanctions prises contre eux par la direction de la SNCF. Car ils avaient participé, en juin dernier, à la grève et aux blocages de trains, leurs actions visant à s’opposer à la privatisation du système ferroviaire. « Ces cheminots sont pris pour cible, là où la direction veut en profiter pour supprimer des lignes et là où elle veut poursuivre sa répression syndicale », note Pascal Poupat, responsable de la politique revendicative à la fédération CGT des cheminots, pour qui, « la CGT est prise pour cible car elle reste le premier syndicat de la maison qui s’oppose et propose ». Et de conclure : « on ne lâchera rien et on restera solidaires ».

A La Poste, Moins 90 000 postiers en dix ans

À Nice, à Lyon, à Laon, à Dreux, à Fleury-les-Aubrais, dans la Loire, dans l’Hérault et dans l'Essonne. Avertissements, blâmes ou menaces de suspension… Aux quatre coins de la France, des postiers syndicalistes CGT se retrouvent, ces derniers temps, sous le coup de sanctions de leur direction. « Il y a augmentation des conflits à cause de la mise en place du plan stratégique, depuis 2013, qui prévoit de travailler plus avec moins de moyens, explique Luc Grolé, membre du bureau de la FAPT CGT. Les postiers s’opposent à cette dégradation des conditions de travail et à la baisse de la qualité du service public rendu. Les militants CGT le disent et la direction passe en force. »
Loin de nier l’évolution du trafic du courrier, les postiers s’insurgent contre une saignée sans précédent dans la masse salariale (moins 90 000 salariés en dix ans, dont 5 000 l’an dernier) alors que La Poste affiche des bénéfices de 627 millions d’euros (dont 300 millions dus au CICE).
Outre le fait que les suppressions de postes ne sont pas proportionnelles à l’évolution de l’activité qui s’est diversifiée, le principe de « décentralisation » comptable adoptée par l’entreprise rompt avec la solidarité historique entre les bureaux de postes qui assuraient un service public homogène sur tout le territoire. 

Dimanche 14 Septembre 2014
Patrice FINEL
Lu 660 fois