Le blog de Patrice Finel2
Ils ont essayé de nous enterrer. Ils ne savaient pas que nous étions des graines (proverbe mexicain)

Je signe pour la 6éme République


http://www.m6r.fr/2014/09/je-signe-pour-6e-republique/

Je signe pour la 6éme République


Leçon de Grec : c’est au peuple de décider

Leçon de Grec : c’est au peuple de décider
En décidant de convoquer un référendum, le gouvernement d’Alexis Tsipras vient de donner une leçon de démocratie à toute l’Europe. Malgré des propositions concrètes du côté d’Athènes, l’ultimatum posé par l’Union Européenne a en effet pour unique but d’humilier et déshonorer le gouvernement de Syriza et de dissuader tout peuple de résister.

Le premier ministre Alexis Tsipras tient ainsi ses engagements de respect de la souveraineté populaire. Il montre qu’il n’y a pas de fatalité à se soumettre sans résistance aux diktats des politiques austéritaires imposées par la troïka contrairement au précédent gouvernement de droite.

Il tranche avec la soumission dont a fait preuve le gouvernement français et François Hollande. Où était, cette semaine, le soutien à Tsipras que nous avait promis François Hollande ?

Le Parti de Gauche salue cette décision courageuse et appelle au soutien et à la solidarité avec le peuple grec, le gouvernement grec et son premier ministre Alexis Tsipras.



Les nouveautés du site

Valls, le danger pour la démocratie

Valls, le danger pour la démocratie



Continuons à soutenir la Grèce

Continuons à soutenir la Grèce


Vive l'avenir!

Vive l'avenir!



Chanson de 1985 malheureusement actuelle!

Jean Ferrat: La porte est à droite.
A ecouter: http://youtu.be/qPBfqvUWY2g


Chanson de 1985 malheureusement actuelle!


Orthographe

Il se peut que dans ce blog, il y ait des fautes d'orthographes!!!! je m'en excuse mais........

Orthographe


Inscription à la newsletter

Le prix de la trouille de la finance en Grèce !


Rappelons que la présidentielle grecque se déroule en trois tours devant le Parlement, que Stavros Dimas, candidat proposé par le gouvernement Samaras (et "activement" soutenu par la Commission européenne, Moscovici a été le soutenir!), doit obtenir pour être élu 200 voix aux deux premiers tours (17 et 23 décembre), 180 au dernier (29 décembre). Faute de quoi des législatives seraient automatiquement organisées début 2015, avec le fait que la "Vraie Gauche": Syriza a de bonnes chances de l’emporter. Le premier tour a été un véritable camouflet pour la coalition au pouvoir( droite et socialistes) qui n’a rassemblé que 160 voix en faveur de Dimas .



Le prix de la trouille de la finance en Grèce !
Alors tout est bon!
C’est le député grec Pavlos Chaïkalis, membre du parti des Grecs indépendants, qui a vendu la mèche : 700 000 euros en liquide, plus le remboursement d’un de ses prêts bancaires et des contrats publicitaires (soit environ 2-3 millions d’euros au total), c’est ce qui lui aurait été proposé en douce pour voter "correctement" à la présidentielle grecque.
Pavlos Chaïkalis livre le nom de l’auteur présumé de la tentative de corruption : Giorgos Apostolopoulos, conseiller de deux premiers ministres et de trois dirigeants politiques, conseiller politique de deux banquiers et de la Deutsche Bank, personne de confiance de plusieurs hommes d’affaires grecs.
À l’appui de ses révélations, Pavlos Chaïkalis a remis une vidéo aux autorités judiciaires il y a une quinzaine de jours. Le nom du Premier ministre Antonis Samaras y est distinctement évoqué. Celui-ci a porté plainte contre Chaïkalis. Et la justice n’a toujours pas donné suite à l’affaire au prétexte que la vidéo transmise serait un « matériau obtenu illégalement ». Le député grec a donc profité d’une émission télévisée pour confirmer l’info au grand public le 19 décembre.
Qu'ils s'en aillent tous!

Dimanche 21 Décembre 2014
Patrice FINEL
Lu 788 fois